1966 : Naissance à Nouméa

1995 : Engagement en politique

1997 : Il rejoint l’UNCT

1998 : Il devient le chef de cabinet de Didier LEROUX

2002 : Il organise la campagne des élections législatives qui verront Didier LEROUX mettre en ballotage, pour la première fois, Jacques LAFLEUR.

2004 : Il participe activement à la création de l’Avenir ensemble.

Mai 2004 : Il est élu sur la liste de l’Avenir ensemble à la province Sud et au Congrès.

Il prendra la présidence de la commission finances de la province Sud et de la commission de la fonction publique au Congrès.

Il est Président du groupe Avenir Ensemble à la Province Sud et Vice-Président du même groupe au Congrès.

Il devient aussi président du conseil d’administration du Conservatoire de musique de Nouvelle-Calédonie.

Juillet 2007 : Il entre au gouvernement, chargé du budget et des finances, de la communication audiovisuelle, des relations entre le gouvernement et le Conseil économique et social, et le Congrès. Porte-parole régulier du gouvernement, il anime aussi les points presse hebdomadaires à l’issue des séances du gouvernement.

Décembre 2007 : Il participe à Matignon au VIème comité des signataires de l’accord de Nouméa.

Mars 2008 : Il entre dans le conseil municipal de Boulouparis avec trois colistiers d’une liste d’entente, Boulouparis Autrement.

Octobre 2008 : Il est officiellement nommé par Hervé Morin délégué du Nouveau Centre pour la Nouvelle-Calédonie.

Décembre 2008 : Il participe à Matignon au VIIème comité des signataires de l’accord de Nouméa, il participera à tous les comités des signataires jusqu’en 2014.

Mai 2009 : Il est élu sur la liste de l’Avenir ensemble, pour un second mandat, à la province Sud et au Congrès.

Août 2009 : Il est réélu Président du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie pour la 3ème fois, il restera président 10 ans au total jusqu’en 2014.

Juin 2010 : Il est élu au Bureau Politique National du Nouveau Centre. Il participe à Matignon au VIIIème comité des signataires de l’Accord de Nouméa et aux premières discussions sur la fin de l’Accord de Nouméa.

Novembre 2011 : Il est élu 2ème Vice-Président de l’Assemblée de la Province-Sud.

Mars 2014 : Il est réélu au conseil municipal de Boulouparis, il ne lui manque que 19 voix pour être maire.

Mai 2014 : Il renonce à présenter une liste aux provinciales pour ne pas prendre le risque de diviser les voix pro-françaises, ce qui lui vaudra de ne plus être élu en Province-Sud et au Congrès.

Aout 2014 : Il est élu pour une année président de l’OCEF.

Juillet 2015 : Avec Wilfrid Weiss maire de Koumac, Lionnel Brinon tête de liste à La Foa et de nombreux autres élus, il créé son parti politique Tous Calédoniens. Il est aujourd’hui représenté par des élus dans un grand nombre de communes.