INACCEPTABLES, LES PROPOS DE LKU !

« Ici on est en Kanaky, Toi tu es un immigré ».

De tels propos sont inacceptables au sein de nos institutions.

Nous ne pouvons construire la Nouvelle-Calédonie de demain sur de telles paroles.

Chacun doit être respecté pour ce qu’il est. La richesse de la Nouvelle-Calédonie, c’est les hommes et les femmes qui la composent dans toute leur diversité et comme nous le rappelons : Tous Calédoniens !

Pour en revenir au débat de fonds qui se tenait au moment où ces propos ont été tenus, nous ne manquons pas de jeunes calédoniens compétents de toutes origines pour représenter la Nouvelle-Calédonie dans les ambassades de France du Pacifique. Et ce sujet devrait faire consensus plutôt que d’attiser les divisions.

Il est vrai que les élections ne sont pas loin et que les esprits s’échauffent, mais les élus au Congrès devraient réfléchir à l’exemple qu’ils donnent à la jeunesse lorsque de telles paroles sont proférées.

Gaël Yanno n’a bien sûr pas besoin de notre soutien, il est de taille à se défendre, cependant le Président du Congrès Thierry Santa a bien fait de suspendre les débats pour que les esprits s’apaisent. Au retour de la pause, des excuses auraient étés bienvenues.

Le Président Pascal Vittori
Le Vice-Président Wilfrid Weiss